La sagesse au feu

Si beaucoup de chiens sont capables d'assimiler assez vite la sagesse à l'envol, il en est tout autrement de la sagesse au coup de fusil ; c'est d'autant plus vrai quand il s'agit de chiens qui ont déjà chassé plusieurs saisons. En réalité, le déroulement même de l'action de chasse ainsi que son issue poussent forcément à la désobéissance. Prenons le cas d'un chien de concours qui est parfaitement sage à l'envol sur les couples de perdrix et que l'on raccroche systématiquement dès que les oiseaux sont à quelques centaines de mètres de lui, il ne faudra pas plus de quelques tirs sur des perdreaux de septembre pour qu'il oublie toute sagesse et parte comme une balle au premier coup de 8. Oubliée d'un coup d'un seul l'immobilité au départ des oiseaux et au coup de pistolet 9mm : il n'a plus qu'une seule idée en tête : RAPPORTER !

En effet, une fois que le gris est stoppé en plein vol et va ricocher 40 mètres devant le chien pour finir par battre frénétiquement des ailes et de disparaître comme avalé par une mer de betteraves, il faut bien envoyer au rapport.

Avant de devenir des champions de travail, les chiens sont d'abord des champions de l'association d'idées : les dresseurs le savent bien et la démonstration est facile à faire.

A la première action de chasse, le chien est sage à l'envol ; on tire et l'oiseau tombe. On ne le raccroche pas et on lui ordonne : APPORTE. Il hésite puis par au rapport.

A la deuxième action de chasse, il est toujours sage à l'envol ; on tire et l'oiseau tombe : le chien part de lui-même au rapport.

A la troisième action de chasse : l'oiseau tombe et le chien est déjà au point de chute, la gueule grande ouverte...

En réalité, l'élève modèle a parfaitement assimilé la nouvelle leçon que vous venez de lui donner :

Il observe et retient que :

1/ On ne le raccroche pas, donc l'action n'est pas terminée.

2/ On lui commande APPORTE après le coup de feu.

Il en déduit donc que

1/ APPORTE est l'autorisation de quitter l'immobilité.

2/ Le coup de fusil précède toujours le commandement APPORTE donc il veut dire la même chose.

Il est donc tout à fait clair que chaque fois que l'on tire un gibier et que l'on envoie ensuite son chien au rapport, on le dresse sans le vouloir à partir au coup de fusil. Il associe systématiquement le coup de feu au commandement APPORTE.

Avoir un chien sage au feu est donc un combat de tous les instants puisque chaque fois qu'il est sage, on l'incite à ne plus l'être. Les dresseurs qui présentent en gibier tiré le savent bien et en période de concours, c'est quasi quotidiennement qu'ils révisent ce point de dressage.

Preuves supplémentaires s'il en faut : Beaucoup d'entre vous ont sans doute déjà remarqué que certains chiens sont sages au feu quand l'oiseau est manqué mais désobéissent au moindre signe de blessure parfois imperceptibles pour le tireur lui-même. Encore une fois, le chien associe le commandement APPORTE à un autre événement qui, cette fois, est la chute de l'oiseau. Quand l'oiseau est loupé, le conducteur n'ordonne pas le rapport donc dans l'esprit du chien la sagesse doit être maintenue.

D'autres chiens sont toujours sages sur les perdreaux qu'ils ne rapportent jamais mais partent sur tous les faisans...Qu'on leur tire.

D'autres encore n'aiment pas le rapport et ne bougent pas d'un millimètre quoiqu'il arrive... CQFD.

Pour parvenir à obtenir une sagesse parfaite, il faut donc :

1/ Donner un autre sens au coup de feu que celui de APPORTE.

2/ Apprendre au chien que le commandement APPORTE ne permet pas de quitter immédiatement l'immobilité.

1/Votre chien connaît parfaitement l'immobilité à distance. Au commandement PAS BOUGER, il s'arrête immédiatement et attend que vous veniez le raccrocher ; Quand il repasse devant vous en pleine course, tirez un coup de fusil en l'air et commandez aussitôt après : PAS BOUGER. Remettez-le systématiquement en arrière, s'il n'est pas assez rapide à s'immobiliser. Utilisez même le collier de dressage (voir leçon sur l'immobilité à l'ordre) pour renforcer ce point. Après quelques séances, il va s'immobiliser au coup de feu avant même le commandement PAS BOUGER que vous donnerez de plus en plus tard jusqu'à plus du tout. Votre chien a associé le coup de fusil avec le commandement PAS BOUGER.

2/ Vous venez de commander PAS BOUGER, votre chien est immobile à 30 mètres devant vous. Arrivé à côté de lui, attendez quelques instants, touchez lui la tête puis commandez ALLEZ. Répétez cette leçon deux ou trois fois.

La fois suivante, commandez lui directement ALLEZ sans le toucher avant, s'il s'élance en avant bloquez le et remettez le en place en lui disant PAS BOUGER. Votre chien doit comprendre que si vous ne lui toucher pas la tête, il doit pas obéir à un autre commandement que celui que vous lui avez déjà donné, c'est à dire PAS BOUGER. Faites lui répéter la bonne séquence et l'ensemble de la leçon jusqu'au moment où il ne bouge plus de sa place tant que vous ne lui avez pas touché la tête. Bien entendu, le collier peut être utile pour renforcer ce point.

L'étape suivante consiste à appliquer la même méthode en tirant un oiseau et avec le commandement APPORTE. Le chien est immobilisé . L'oiseau s'envole et votre aide le tire. Faites voler un oiseau devant lui et tirez le. Votre chien ne bouge pas à l'envol et reste sage au feu. Après 1 minute commandez APPORTE et s'il s'élance bloquez le et ramenez le à la place de son arrêt. Commandez PAS BOUGER et laissez le attendre 3 minutes puis touchez lui la tête et commandez ensuite APPORTE.

Avec cette méthode, vous pouvez régulièrement appuyer votre chien après le commandement APPORTE et le mettre volontairement dans le doute. Le commandement APPORTE seul ne libère plus de l'immobilité ; c'est un peu comme la bombe atomique : il y a deux clefs qu'il faut utiliser simultanément pour la déclencher.

La fois suivante, quand votre chien passe au galop devant vous, lancez un oiseau et tirez le : votre chien doit s'immobiliser immédiatement et attendre que vous arriviez à ses côtés pour le toucher avant de lui commander APPORTE.

Votre chien est prêt pour une séance réelle avec un parcours et un arrêt, vous ne risquez pas de le voir blinker en intervenant trop sur ses arrêts.

A l'entraînement, vous devez toujours commencer par lui commander APPORTE sans le toucher : cela vous permet de l'appuyer systématiquement.

Prenez votre temps pour ce dressage, soyez patient et méthodique, nous ne sommes qu'en juin : il n'y a pas le feu...

Thierry Hamon
Dresseur professionnel

Horaire d'Ouverture
Tous les jours sauf le mardi

9 h à 12 h - 15 h à 19 h 

Dimanche​

17 h - 19 h sur RDV uniquement pour les retours de week-end.

 

Affection Animale

5 Rue la Couture

28130 Villiers-Le-Morhier
thierry.hamon@affection-animale.com

Tél / 06 61 16 62 41
 

 

  • Facebook - Black Circle
Venir chez nous

© 2016 Affection Animale - création MCV

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now